LA PALANGROTE MODERNE

Là, il n'est plus question de lignes grossières rapetassées avec des bouts de ligne en chanvre ou poil de messine, avec des noeuds grossiers et des hameçons rouillés. Non!
La tresse de section ronde, d'un diamètre capillaire mais d'une redoutable résistance, est obligatoire ainsi que le fluocarbone en bas de ligne, il paraît que les poissons ne le voient même plus! Quant aux hameçons, on croirait qu'il sortent tout droit de la boutique d'un bijoutier. Sans parler des fameuses "esques" dignes du meilleur traiteur du coin.
Bien entendu il faut les 2 accessoires indispensables, canne et moulinet : bien qu'ils ne soient pas fabriqués en Suisse, ils doivent avoir la qualité et la précision des montres du même pays.
Et puis l'embarcation doit être un "open" avec beaucoup de chrome si possible, des porte-cannes partout et un moteur surdimensionné (2 c'est mieux).

Ne pas oublier sondeur, gps, lecteur de cartes, vhf, portable, la glacière et le casse-croûte.
De retour au port vous reconnaîtrez "la" barquette du pêcheur à la palangrote traditionnelle, rentré avant vous, oui... celui que vous avez croisé à 3 mètres, plein gaz, ce matin alors qu'il était en train de monter du poisson. Surtout restez "zen" quand vous apercevrez son panier avec 3 fois plus de poissons que dans le vôtre...

.