Le Pastis ou "pastaga"

Apéritif institutionnel dans notre calanque. Avec le changement des climats constaté par tous les experts mondiaux et en prévision de la raréfaction inévitable de l'eau, les Morgioutiens s'efforcent consciencieusement d'économiser ce liquide si précieux dans notre calanque : aussi n'hésitent-ils pas à réduire au minimum la quantité nécessaire à la confection du pastis, certains même faisant preuve d'un renoncement total à l'eau : c'est dire leur dévouement sans borne pour cette honorable cause. Pour les amateurs il faut savoir qu'il y a des variantes du pastis : Le perroquet, la tomate, la mauresque, à la limonade, au coca...et même, parait-il, que pur et chaud il guérit le mal à la gorge. De là, certains amateurs inconditionnels commencent à l'espérer en prescription médicale... et pourquoi pas... un remboursement par la sécu ?

Mais surtout ne pas oublier que l'abus d'alcool est dangereux pour la santé.

.