LES RUSKÉS

Le ruské.

Un ruské ou rusclet, rusquet

blade bogue blade

Prises courantes : blades et bogues.

Les lignes mortes

Les lignes sont appelées "mortes" lorsqu'elles ne sont pas actives, c'est-à-dire tenues par le pêcheur. Il faut distinguer plusieurs catégories de lignes mortes:
Ligne calée soit au fond, soit entre le fond et la surface, l'extrémité est accrochée soit à terre, soit à un signal flottant.

En dérive et par calme plat, c'est le cas de la technique de la pêche au ruské (rusco en provençal : liège). En effet, des lièges demi-sphériques supportent de courtes lignes de 7 à 10 cm de long avec hameçons esqués (appâtés) avec une mixture à base de pain ou autres recettes secrètes. Il suffit de récupérer le ruské avec un salabre dès qu'il est remorqué par un poisson.
Ces techniques sont assez efficaces à condition de savoir quand, où et comment les utiliser.
Un inconvénient : il vaut mieux rester à proximité car parfois elles disparaissent entièrement, ou, si un "gentleman" est passé avant vous, ce n'est que le poisson qui a disparu.

.
×