LE FORTIN DU CAP MORGIOU

Les constructions, encore visibles, auraient été bâties sur les restes d'une ancienne place forte édifiée contre les Barbaresques. Cette information situe donc l'origine entre le XIV et le XVI siècle. D'autres informations mentionnent la date de 1614 comme année de construction.

C'est un décret pris par Napoléon le 17 novembre 1810 afin de lutter contre la flotte anglaise qui serait à l'origine de la construction ou de la reconstruction.

Une version contradictoire, chronologiquement, mentionne que la construction serait l'oeuvre des anglais lors du siège de Toulon en 1794. Il est dit également qu' Hudson Lowe en était le commandant et aurait canonné la flottille de Napoléon Bonaparte qui venait d'aider le général Dugommier à lever le siège de Toulon, et que le futur empereur, pressé par le temps, n'aurait pas riposté. Il ne devait pas se douter que 21 ans plus tard le général Sir Hudson Lowe allait être son geôlier en captivité à Sainte Hélène.

Malgré la différence de ces versions, il y a la réalité de la date (1813 voir photo ci-contre)sur les murs d'une batterie.

Est-ce la date de la construction ou bien celle de la prise du fortin par les anglais ?

Des canons et boulets retrouvés au fond de la mer, en dessous et à proximité de ces fortifications, ainsi qu'un boulet de canon gravé d'une ancre, retrouvé encastré dans les rochers au beau milieu de la calanque prouvent qu'il y a eu de la "bagarre" à Morgiou et que ce n'est pas d'aujourd'hui qu' on découvre un certain intérêt, heureusement pas le même qu'à cette époque, pour la défense des calanques.

LES BATTERIES ET MAGASINS

Fortin côté Nord
Fortin côté Est
Fortin côté West
Magasin 1
Magasin 2
Magasin 3

Si vous voulez en savoir plus sur le sujet, le site "Google Earth" (position lat: 43° 15' long: 5° 27') est intéressant pour avoir une idée précise sur la remarquable disposition stratégique de ces constructions et d'une manière générale une recherche sur le Web vous donnera toutes sortes d'informations sur l'histoire du fortin et ses légendes.
A vous de faire le tri.